Mention dans le blog d’Andreas Steinhöfel

Cette semaine, j’ai eu le grand honneur d’avoir des nouvelles de l’une de mes idoles de jeunesse, Andreas Steinhöfel. L’auteur m’a envoyé un e-mail pour me demander s’il pouvait publier quelques-unes de mes anciennes images de storyboard dans sa nouvelle entrée de blog. Steinhöfel a écrit le roman “Le milieu du monde” en 1998. Depuis, j’adore ce livre. L’histoire parle de grandir dans un petit village et d’être différent. C’est écrit de manière charmante et très inspirante.

En 2008, j’ai réalisé un court storyboard sur une scène du livre.

2008 storyboard 'Die Mitte der Welt' from Andreas Steinhöfel shot 02
Ausschnitt aus meinem kurzen Storyboard, enstanden 2008

Huit ans plus tard, Jakob M. Erwa a réalisé un film sur le roman. Toutefois, la scène pour laquelle j’avais réalisé le storyboard n’a pas été retenue dans le film. Néanmoins, mon travail a attiré l’attention de l’auteur il y a plusieurs années déjà. C’est aussi l’une de ses parties préférées du film.

Un fait secondaire intéressant

Steinhöfel qualifie les personnes à l’horizon limité de petites personnes. J’ai eu une conversation étrange avec l’un d’entre eux l’autre jour. Il ne me connaissait pas et avait été très surpris que je n’aie pas le rêve de petite fille. Alors, de quoi s’agit-il, lui avais-je demandé. Il me l’avait expliqué : les filles rêvent de mari et de famille. Même au 21e siècle, c’est tout ce dont une fille doit rêver, non ?

Steinhöfel qualifie les personnes à l’horizon limité de petites personnes.